L’enquête destinée aux soignants du cœur (volet médical) : présentation de l’étude

Thibaud Damy, Erwan Flécher, Frédéric Pochard, Sophie Provenchère

Pourquoi cette étude ?

L’objectif de cette étude a été de briser le tabou de la mort et de son impact sur les soignants en mesurant scientifiquement son impact sur les soignants du cœur. La mort est un sujet tabou pour la société. Elle l’est aussi pour de nombreux soignants du cœur. Face à la mort, les soignants sont isolés, communiquent peu au sein de leur service et de leur famille.
Cette étude est la première en son genre dans cette spécialité et dévoile un état psychique inquiétant des répondants avec des conséquences indéniables de la fin de vie et de la mort sur les soignants du cœur. La mort et la fin de vie sont prises en compte en réanimation ou dans les soins palliatifs mais peu dans les autres spécialités et pas assez en cardiologie.

Comment cette étude a-t-elle été réalisée ?

Cette étude a été réalisée du 1er juillet 2021 au 1er octobre 2021 à l’aide d’un auto-questionnaire électronique. Elle comportait plusieurs séries de questions sur des données sociodémographiques, sur le travail, sur le nombre décès rencontrés et trois échelles scientifiques internationales validées portant sur l’anxiété et la dépression (HADS), l’épuisement professionnel – burn-out (MBI) et l’état de stress post-traumatique (IES-R).

Qui a répondu à l’enquête ?

Cette première enquête visait les médecins en cardiologie.
Elle a permis de recueillir 925 réponses de médecins du cœur, dont 845 travaillant en France. 747 questionnaires complets ont été analysés.

  • L’âge moyen des répondants est de 45 ans et 43 % sont des femmes
  • 75% sont des cardiologues, 12% des anesthésistes-réanimateurs cardiaques, 8% des chirurgiens et 5% des cardiologues pédiatres
  • 70.5% sont des médecins séniors
  • Les médecins juniors représentent 19,9% de l’échantillon
  • 9,5% sont universitaires (Maîtres de conférences ou Professeurs des universités)
  • La moyenne de la durée d’exercice dans la profession est de 19,3 années
  • Les répondants estiment travailler 55 heures par semaine en moyenne
  • Sur une échelle de 1 (mauvaise) à 10 (excellente), les répondants estiment que leur relation avec leurs collègues est à 7,9 et à 5,0 avec leur institution

Qui sont les soignants du cœur (volet médecins) en France ?

En France, les soignants du cœur regroupent les cardiologues, les chirurgiens cardio-thoraciques et les anesthésistes-réanimateurs cardiaques. Ensemble, ils assurent la prise en charge médicale et chirurgicale des patients atteints de pathologies cardio-vasculaires.

Quelques chiffres : on compte en France…
… 5 763 cardiologues libéraux (https://www.observatoire-des-territoires.gouv.fr/nombre-de-cardiologues-liberaux)
… 524 chirurgiens cardio-thoraciques (https://www.profilmedecin.fr/contenu/specialites/)
… environ 500 anesthésistes-réanimateurs cardiaques (https://arcothova.com/)

Qui a réalisé cette enquête ?

Cette étude est portée par quatre médecins membres avec le soutien des sociétés savantes sous-citées :

  • le Pr. Thibaud DAMY, cardiologue au CHU Henri Mondor, AP-HP, pour la SFC-GICC
  • le Pr. Erwan FLÉCHER, chirurgien cardio-thoracique au CHU de Rennes, pour la SFCTCV
  • le Dr. Sophie PROVENCHÈRE, anesthésiste-réanimatrice cardiaque au CHU de Bichat, AP-HP, pour l’ARCOTHOVA
  • le Dr. Frédéric POCHARD, psychiatre et auteur de plusieurs livres sur la mort et appartenant au groupe de recherche FAMIREA

Quel est le comité scientifique de cette étude ?

  • Dr. Muriel BIGOT, Président du GERS de la SFC
  • Dr. Guillaume BONNET, Président du CCF
  • Pr. Guillaume CAYLA, Président du GACI de la SFC
  • Pr. Ariel COHEN, Président de la SFC
  • Dr. Serge COHEN, Président du CNCF
  • Dr. Rebecca DICKASON, Maître de conférences, IGR-IAE, CREM, Université de Rennes
  • Madame Armelle DUCHENNE, Cadre de Santé
  • Dr. Stéphane EDHERY, Président Cardio-Oncologie de la SFC
  • Pr. Laurent FAUCHIER, Président du Groupe Rythmologie de la SFC
  • Dr. Albert FRANCK, Président du CNCH
  • Madame Mounira KHAROUBI, Ingénieur de Recherche
  • Pr. Nicolas MANSENCAL, Président de la Filiale d’Imagerie Cardiovasculaire
  • Madame Soizic MASSARD, Cadre de Santé
  • Dr. Nicolas LAMBLIN, Président du GICC de la SFC
  • Pr. Christophe LECLERC, Vice-Président de la SFC
  • Pr. Atul PATHAK, Président de la SFHTA
  • Dr. Théo PEZEL, Vice-Président du CCF
  • Madame Julie POMPOUGNAC, Psychologue
  • Pr. Etienne PUYMIRAT, Président du Groupe USIC de la SFC
  • Madame Agathe RAUWEL, Secrétaire médicale
  • Madame Agnès ROCHE, Cadre de santé
  • Dr. Pierre SABOURET, Secrétaire Général du CNCF
  • Pr. Jean-Benoit THAMBO, Président de la filiale de Cardiologie Pédiatrique et Congénitale
  • Madame Véronique THORÉ, Cadre de Santé
  • Madame Stéphanie TURPEAU, Cadre de Santé, ex-Responsable du Groupe Paramédicaux de la SFC

Soutien institutionnel

Ce projet est soutenu par la société “Emma Clinic” à titre gracieux. Nous remercions le Dr. Charles TAIEB pour son aide dans la réalisation du questionnaire. Nous remercions madame Florence PORTEJOIE pour son aide dans la réalisation du dossier de presse et la communication associée à cette étude.

Second volet de l’étude

Lancement du second volet de l’étude, à destination des paramédicaux du cœur afin d’avoir une vision globale de l’ensemble des soignants du cœur. Il a été décidé d’initier cette phase dans un second temps afin de pouvoir s’appuyer sur l’aide et le soutien des médecins sensibilisés par la première enquête, ceci afin de favoriser la prise de contact avec les cadres de santé et de permettre de toucher un maximum de paramédicaux.

Références sur le sujet

  • https://www.insee.fr/fr/statistiques/5347349
  • https://www.ined.fr/fr/actualites/presse/france-2020-68-000-deces-supplementaires-imputables-a-l-epidemie-de-covid-19
  • https://www.data.gouv.fr/en/datasets/donnees-relatives-a-lepidemie-de-covid-19-en-france-vue-densemble
  • « Mourir chez soi : un souhait majoritaire mais une situation peut fréquente », Sophie Pennec et al ; Population & Sociétés, Ined Éditions 2015/7 N° 524 | pages 1 à 4
  • « L’homme et la mort » Edgar Morin
  • « Anthropologie de la mort » Louis-Vincent Thomas
  • « La mort», Vladimir Jankélévitch
  • « Essai sur l’histoire de la mort en Occident du Moyen à nos jours », Philippe Ariès ; Collection Points Histoire
  • « La mort et le soin », Edith Lemoine, Jean Philippe Pierron, Puf, Questions De Soin 4 Mai 2016
  • « La déshumanisation civilisée», Marc Grassin et Frédéric Pochard; Les éditions du Cerf
  • « Vivre avec nos morts », Delphine Horvilleur; Editeur Grasset
  • « La mort en philosophie », Jean-Marc Rohrbasser, Fondation Nationale de Gérontologie, Gérontologie et société 2004 :1 vol. 27 / n° 108 ; pages 55 à 71
  • « Prenez soin de votre âme », Jean-Guilhem Xerri, Petit traité d’écologie intérieure
  • « Mort et travail de pensée chez Sigmund Freud », Jean-Pierre Kamieniak, Érès | « Le Coq-héron », 2008/4 n° 195 | pages 75 à 90
  • « Le vécu d’impuissance chez le soignant : entre pertes et élan retrouvé », Delieutraz S ; Eres, L , 2012/2 N° 4 | pages 146 à 162
  • « La gestion du deuil des soignants confrontés à la mort : Recherche dans une unité de soin palliatifs », Jenny P; Médecine et Hygiène, INFOKara, vol. 22, N° 1/2007
  • « La souffrance dans la relation soignant-soigné ». Morasz L; Traité de psychologie de la santé. Paris : Seuil, 2002
  • « Les situations de deuil », Beck P; Revue suisse des soins infirmiers 1978 ; 4 : 177-180
  • « Deuil d’un enfant malade hospitalisé – Des professionnels de la santé se confient », Phaneuf Margot : D; http://cr.chus.qc.ca/no_cache/fr/nouvelles-crc/details/article/deuil-dun-enfant-malade-hospitalise-desprofessionnels-de-la-sante-se-confient
  • « La mort, la naissance, la filiation : un itinéraire nécessaire et structurant. L’exemple des cultures Africaines », Agossous Th. In : Guyotat J ed. Mort/Naissance et filiation. Paris : Masson, 1980 : 105-115

Pour citer cet article :
Thibaud Damy, Erwan Flécher, Frédéric Pochard, Sophie Provenchère, “L’enquête destinée aux soignants du cœur (volet médical) : présentation de l’étude,” in Préserver la santé des professionnels de santé · La prise en compte de l’émotionalité dans le travail : fin de vie, mort et impact sur les professionnels de santé, 20 janvier 2022, https://emotion4care.hypotheses.org/614.



Citer ce billet
Rebecca Dickason (2022, 20 janvier). L’enquête destinée aux soignants du cœur (volet médical) : présentation de l’étude. Préserver la santé des professionnels de santé. Consulté le 13 juin 2024, à l’adresse https://doi.org/10.58079/o865

Vous aimerez aussi...

Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search